mardi 13 mars 2012

Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 mars

les élus Lutte Ouvrière ont apporté leur soutien aux
parents et enseignants qui luttent contre les fermetures de classe,
lors de la manifestation du samedi 10 mars en centre ville
Lundi 12 mars, au  conseil municipal, en début de réunion , la parole a été donnée au collectif des parents des écoles de Lamartine, Lavieu/Le Parterre, et Garat où des suppressions de classes sont annoncées. Une motion de soutien aux parents et enseignants, refusant les suppressions de postes avec la fermeture de classes sur trois écoles et plus largement dénonçant la politique du gouvernement a été mise au vote.
André Moulin, pour les élus Lutte Ouvrière, a rappelé les 80 000 suppressions de postes dans l’enseignement en 5 ans, les attaques contre les services publics pour trouver des milliards à donner aux banquiers et aux patrons.
D’autres élus de gauche sont intervenus dans le même sens notamment pour souligner l’hypocrisie des élus de la droite locale qui manifestent à Saint-Chamond aux côtés des parents contre les fermetures de classes mais soutiennent la politique de Sarkozy et de son gouvernement.

lundi 12 mars 2012

Déclaration d'André Moulin au nom des quatre élus du groupe Lutte Ouvrière au conseil municipal du 12 mars 2012 au sujet de la vente du terrain des ex-établissements Gay

Pour cette délibération, les quatre élus du groupe Lutte Ouvrière s’abstiendront.
Non que nous soyons contre l’implantation route de Saint-Etienne de cette nouvelle clinique vétérinaire mais parce que nous n’acceptons pas que la municipalité vende ce terrain en dessous de ce qu’il lui a couté réellement avec le montant de son achat à Epora auquel s’ajoute le cout des travaux de démolition et de dépollution .

dimanche 11 mars 2012

Déclaration d'André Moulin au nom du groupe des élus Lutte Ouvrière au conseil municipal du 12 mars 2012 au sujet du financement du Rallye du pays de Gier

En ce qui concerne la subvention objet de cette délibération : 3000 euros pour une subvention exceptionnelle pour l’organisation du Rallye du Pays de Gier par l’ASA, c’est encore trop !Surtout qu’en plus, il faut compter aussi les frais d’installation, la mise à disposition de matériel et de personnel…. C’est de l’ordre de 30 000 euros minimum que va encore couter en 2012, cette manifestation à la municipalité et donc aux contribuables saint-chamonais.
Pour nous il ne devrait y avoir aucun financement de ce Rallye par l’argent public. Les quatre élus du groupe Lutte Ouvrière votent contre cette subvention. Nous estimons que cet argent pourrait servir à autres choses et devrait être réservé à des actions bien plus utiles à la population.